Types de textes


La collection couvre six siècles (13ème-18ème). Les textes, en prose ou vers ou mixte, sont organisés en tranches d'un demi siècle chacune et sont catégorisés en huit types, présentés ci-dessous, selon les indications de la linguistique textuelle.

Texte argumentatif :
ce type de texte défend une thèse ou un point de vue sur une question politique, philosophique ou scientifique. L'auteur veut convaincre ou persuader son lecteur : pour cela faire, il organise son discours de façon rigoureuse en articulant des paragraphes reliés les uns aux autres par des connecteurs logiques. Le temps présent y est souvent employé, ainsi que l'impératif et la forme interrogative.

Texte épistolaire :
ce texte se base sur un échange de lettres. La structure linguistique respecte les paramètres imposés par ce type de texte. Le discours y est souvent narratif.

Texte explicatif :
le texte explicatif a le but d'illustrer un phénomène en employant des données précises. La langue utilisée est objective, elle privilégie le temps présent. Le texte est organisé de façon claire, avec des propositions coordonnées.

Texte juridique :
on retrouve ce type de textes dans des documents officiels. La langue employée présente un lexique spécialisé et des formules figées. Le temps employé est le présent. On y retrouve souvent des chiffres et des noms propres.

Texte narratif :
le texte narratif raconte une histoire, réelle ou imaginaire. La narration peut être à la troisième ou à la première personne (s'il s'agit d'une autobiographie, par exemple). On y retrouve différents types de discours (direct, rapporté, indirect). Les temps verbaux varient entre le présent de narration, l'imparfait (employé dans les passages descriptifs) et le passé.

Texte poétique :
ce type de texte est souvent reconnaissable par la présence du vers, qui lui confère un aspect typique. La structure syntaxique ainsi que la langue, en général, peuvent être bouleversées par les contraintes imposées par ce type de texte. Le registre est souvent lyrique.

Proverbes :
la structure de ce type de texte est figée.

Texte théâtral :
ce texte est en rapport direct avec l'oralité, puisqu'il est conçu pour être mis en scène. On y emploie un discours direct, avec des formes interrogatives et impératives. Les exclamations sont également fréquentes. Ce trait concerne les formes dont on peut chercher les occurrences annotées dans la base ELICO. Ce trait définit donc la cible principale des requêtes.