11 Nom propre | nom commun

Ce trait permet de préciser la distinction syntactico/sémantique entre nom propre et nom commun, qui constituent ses deux valeurs.

Propre

En général, les noms propres ne se combinent qu'avec une série limitée de déterminants.

Exemples :
En ce temps pareillement Francio, fils du preux Hector, exilé et dechacé de Troye , par bonne fortune tant travailla, qu'il arriva au noble et fertile païs que l'on appelle France, où il augmenta cette belle cité de Lutece , qu'il fit nommer Paris, du nom de son oncle Paris de Troye, et fit moult de biens au païs : et sont les historiographes en debat si ce nom France vint premier dudit Francio leur prince, ou s'il veint du temps des Rommains [...](1426)
[...]Ou comme ilz sont en leur lourdois, homme ne s'y oseroit, ne daigneroit attacher, comme n'estant chose de grand poix, si ce n'estoit quelque Democrite, ou Diogene avec sa besace, qu'ilz indifferemment s'empeschent de tout.

Commun

Exemple :
et lors fust en chascun chandelier un cierge assis, si gros et si alumes que nus vens ne le poïst estaindre [...] (1200- 1250)