17 Temps

Ce trait code l'information sur le temps du verbe, les trois valeurs possibles sont « présent », « futur » et « passé »

Le temps est une catégorie intrinsèquement déictique dans le sens où il renvoie directement à la situation temporelle. Plus précisément, le temps grammatical situe chronologiquement l'énoncé par rapport au moment de l'énonciation ou par rapport à un point de référence contextuel, le temps de référence, selon la terminologie reichenbachienne. Sur cet axe temporel, on distingue le passé, le présent et le futur, qu'il s'agisse de temps simples ou de temps composés

Présent

Le présent décrit une action produite au moment où l'on parle, à l'époque où l'on vit, ou au moment, à l'époque dont on parle.

Exemples :
tous disent la même chose, (1600-1800)
Tout ce bruit, quoique juste, au vent est répandu; (1600-1800)
quand tous les ouvrages de ces deux auteurs incomparables seroient perdus, (1600-1800) (conditionnel présent)

Futur

Le futur indique qu'une action est rapportée à un moment de l'avenir considéré soit par rapport au présent (futur simple : je parlerai) soit par rapport à un autre moment de l'avenir (futur antérieur : j'aurai parlé quand vous viendrez).

Exemples :
Mais par une autre opinion bien avoüable, je tien que les escrits d'un poëte naturel, qui sera esclairé de quelque lumiere de science et d'industrie, seront tousjours de plus grande estime que ceux d'un esprit qui n'estant poëte que par le seul art, composera des vers exactement elabourez à la reigle. (1400-1650)
Dirai-je tout ? (1600-1800)

Passé

Temps qui n'est plus et dans lequel se situe l'action ou l'état exprimé par le verbe. Il existe beaucoup plus de formes temporelles distinctes pour l'indication du passé que pour celle du futur. Le verbe français ne compte pas moins de cinq temps principaux du passé, pour l'indicatif seulement : imparfait, passé simple, passé composé, passé antérieur, plus-que-parfait; et ces trois derniers temps ont des formes surcomposées, pour rendre certaines nuances de l'antériorité; cela porte à huit le nombre de nos temps du passé pour le seul mode indicatif. Le passé s'exprime aussi par le mode conditionnel et subjonctif, sous des formes simples et composées.

Exemples :
Et le lendemain fut alé querir audit lieu et apporté à Paris en moult grant et belle conduicte, ordonnance et reverence qui fut faicte audit corps, comme bien le valoit (1400-1650)
Et, à l'entrée que fist le roy en ladicte ville de Paris par ladicte porte Sainct-Denis, il trouva une moult belle nef en figure d'argent, portée par hault contre la maconnerie de ladicte porte dessus le pont levis, en signifiance des armes de ladicte ville (1400-1650)
On y trouvoit de l'eau bénite à toutes les portes. (1600-1800)
Si son coeur dans l'Asie eût montré quelque effroi, (1600-1800)
que toute leur école s'étoit avisée d'embrasser, (1600-1800)
on peut dire qu'ils furent fort malhabiles de ne l'avoir pas perdu tout à fait, (1600-1800)