9 Nom abstrait | nom concret | unité de temps | instanciation | autre

Ce trait permet de préciser la valeur sémantique du nom auquel se rapporte le déterminant ciblé par la recherche. Il se subdivise en cinq valeurs « concret », « abstrait », « unité de temps », « instanciation ou mesure » , qui est en quelque sorte le pendant de « unité de temps » pour tous ce qui n'est pas temporel, et enfin « autre ».

Abstrait/concret

Certains noms du français sont dit abstraits d'autres concrets. Il s'agit d'une opposition intuitive. Un nom concret désigne une entité qui peut être perçue par l'un de nos cinq sens, tandis qu'un nom abstrait désigne une entité qui ne tombe pas sous nos sens et que seules nos facultés cérébrales peuvent appréhender. Le passage d'une classe à l'autre se fait par l'emploi métaphorique d'un nom.

Exemple de nom abstrait :
Toutes valors et toutes granz bontez / Sont plus en vous qu'en dame qui soit nee. ( 1200- 1250)

Exemple de nom concret :
Lesdits anciens estimoyent tels prodiges venir souvent de la pure volonté de Dieu (1400-1650)

Exemple de double codage :
le nom lumière
- valeur : concret
La haîne des Soliniens pour toute autre lumière que celle du soleil, étoit si forte, que lorsque cet astre étoit couché, non seulement il n'étoit pas permis de marcher à la lueur de la lune, mais il étoit défendu de se servir de toute autre lumière. Ainsi, quand le jour finissoit, chacun alloit se coucher, & remettoit les affaires au lendemain.(7191)
- valeur : abstrait
Quelle lumière ne répandit pas sur la littérature une société d'hommes savans, éclairés l'un par l'autre, qui discutoient entr'eux le mérite des différens genres, et les beautés qui leur sont propres, la méthode qu'il faut dans les ouvrages de raisonnement, et l'ordre qui convient aux ouvrages d'imagination (1685)

Unité de temps, Instanciation ou mesure

Un point délicat est la caractérisation des unités de temps ou de mesure en général, qui ne tombe ni dans l'une ni dans l'autre des deux catégories présentées ci-dessus. En effet, les unités de mesure permettent d'appréhender avec nos facultés cérébrales des entités concrètes ou abstraites, mais ne sont en eux-mêmes ni concrets ni abstraits : un kilo de farine, une once de courage. Ces noms, très courant, ont été analysés séparément.

Exemple d'unité de temps :
En l'Empire, ou li Alemant ont esté maint jor et maint an, / si com li contes dit, segnor, ot jadis un empereor. (1200-1250)

Exemples d'unité de mesure/instanciation :
Mais par une autre opinion bien avoüable, je tien que les escrits d'un poëte naturel, qui sera esclairé de quelque lumiere de science et d'industrie, seront tousjours de plus grande estime que ceux d'un esprit qui n'estant poëte que par le seul art, composera des vers exactement elabourez à la reigle. (1400-1650)
un séminaire de toute sorte d'hérésies. (1600-1800)
Il ne faut admettre, dans un édifice, aucune partie destinée au seul ornement ; (1600-1800)

Autre

En général, la valeur autre est utilisée quand il y a des mots généraux comme chose qui servent de pro-forme, sauf si le contexte fait clairement comprendre quel est le vrai référent

Exemples
quelque chose de parfait
[...] procedantes de quelque sorte de relaschement, elles sembloient un peu blesser cette grande pureté, que l'église jugeoit nécessaire à ceux qui s'approchoient de l'eucharistie